ROLLS-ROYCE & BENTLEY - RALLYES, HISTOIRE, TECHNIQUE & DOCUMENTATION

Accueil - Articles - Rencontres - Technique - Vidéos - English Section - A vendre
Classement - Liens RREC - Autres Clubs - Adresses - Histoires & Personnages

Alain Schenkels, journaliste accrédité Rolls-Royce & Bentley

Membre des Rolls-Royce Enthusiasts' Club, Rolls Azur Club, Rolls-Royce Owners Club et Dreamcollector, administrateur de ce blog.
Articles, reportages photos & vidéos, interviews, essais, conseils techniques, rallyes... De 1904 jusqu'aux modèles actuels.

lundi 4 janvier 2016

La BEAST de John Dodd

Le Moteur Merlin Rolls-Royce est un moteur légendaire dans le monde de l'aviation... Ce douze cylindres équipait les Spitfires de la seconde guerre mondiale... Ce que peu de gens savent, c'est que cet inaltérable monstre aux performances "sans faille" équipa de nombreux autres appareils dévoués aux transports civils après la guerre... jusqu'en 1958 !

Mais là n'est pas la question... La voiture présente dans ce post est une Rolls-Royce "scandaleuse" ou plutôt une "drôle de voiture" équipée du fameux moteur Merlin/griffon. Ce qui en fait vraisemblablement l'une des voitures les plus puissantes à avoir été immatriculée pour la route.


Jugez plutôt : V12 à 60° de 27 litres de cylindrée et env 1300/1600 ch.! Issue de l'imagination de John Dodd - un ingénieur un peu fantasque - la "BEAST" (c'est son nom !) a longtemps revendiqué (c-à-d depuis son apparition au début des années 70) le titre de voiture de route la plus rapide du monde : 380/400 Km/h (théoriques...) et plus de 320 km/h (vérifiés à l'époque)...

Devenue célèbre pour apparaître dans différentes manifestations automobiles où John Dodd lui faisait jouer (non sans humour...) le rôle du "Monstre invincible/épouvantail à Ferrari", la Beast fut victime d'un incendie à la fin des années 70 et dut être en grande partie reconstruite, sous forme de "shooting Brake" assez maladroit...

C'est en 1983 que Rolls-Royce traînera John Dodd devant les tribunaux pour l'obliger à supprimer la célèbre calandre du capot de son "engin de malheur"... Dépité, John Dodd finira par obéir à la loi... Sa voiture existe toujours, elle est visible du côté de Marbella ... Sans la calandre Rolls-Royce ... Mais sous le capot, il y a toujours le Merlin 27 litres !

La BEAST première version :
Et après sa reconstruction :
Photo de l'époque où elle était encore équipée de la Calandre Rolls-Royce :

Alain Schenkels, journaliste

Membre des Rolls-Royce Enthusiasts' Club , Rolls-Royce Owners Club (America) et Dreamcollector, administrateur du site www.rrb.be
Publicité